Mercurey rouge Premier Cru
"En Sazenay"

> Télécharger la fiche

Terroir

Une parcelle En Sazenay, avec un âge moyen des vignes de 18 ans.
Surface totale : 1,521 hectares.
La parcelle est exposée plein Est, plantée sur la totalité du coteau. Le sol est très exposé à l'érosion, très riche en calcaire. La partie haute du coteau est extrêmement caillouteuse, tandis que la partie basse est plus riche en éléments fins.

Vinification

Dans un souci qualitatif, les raisins sont vendangés à la main. Puis la récolte est triée manuellement et égrappée partiellement ou à 100% selon le millésime.
Suite au remplissage de la cuve, une macération pré-fermentaire à froid de 4 à 6 jours à 10°C nous aide à extraire la couleur des peaux. La fermentation naturelle démarre ensuite à 24°C pour monter à 31°C dans sa phase finale. L'extraction des composés phéloniques est faite à l'aide des pigeages dont l'intensité et le nombre varient en fonction de la qualité du raisin et donc du millésime.
La macération post-fermentaire, nous aide à assouplir les tanins.
Au décuvage, vin de goutte et de presse sont soigneusement séparés et élevés séparément.
Le vin est élevé pendant 15 mois à 100% fûts de chêne dont 25% en fûts neufs.

Notes de dégustation

Très belle robe noire grenat violacé, brillante et très profonde.
Le nez est puissant, sur les fruits noirs, belle intensité, floral, épicé et poivré.
La bouche se veut gourmande et vive. Fruits et épices douces, notes mentholées. Subtile profondeur lui donnant un caractère savoureux.

Gastronomie

Le Mercurey rouge Premier Cru En Sazenay 2015 accompagnera les gibiers marinés comme un civet de biche, un lièvre aux fruits sec, les ris de veau ou encore le pâté en croûte

Garde

A déguster dès maintenant à une température idéale de 13-14°C ou à conserver entre 8 et 10 ans.

L'art de déguster

On oublie trop souvent qu'il ne suffit pas d'avoir de bons vins dans sa cave, mais qu'il faut aussi savoir les servir.
La température est un élément essentiel, environ 12° pour les blancs et 15° pour les rouges, et sans un bon verre à dégustation qui amplifiera les arômes du vin, on est sûr d'atténuer son plaisir.
Un bon verre donne une grande surface d'aération au Vin et un resserrement du col, qui permet au nez de mieux saisir la richesse et la complexité du grand Vin.